Le Son des Autres #02 : Montréal

Montréal

Pour cette seconde émission, Quentin nous a préparé une playlist bien rafraîchissante des musiques de Montréal !


duplica carta

QUÉBEC :

- 8 Millions d’habitants. Québec signifie « Là où le fleuve se rétrécit » dans la langue –  l’Algonquin – des populations précoloniales.

- Le Québec est une colonie française entre 1534 et 1763 puis anglaise  jusqu’en 1867. La devise « Je me souviens » inscrite sur la façade du Palais Législatif du Québec renvoie au passé colonial de la région.


PLAYLIST


HALF MOON RUN – Full Circle
BERNARD ADAMUS – La Foule
MONONEGRADE – Ce soir
KLÔ PELGAG – La fièvre des fleurs
PIERRE KWENDERS – Let it Play
RADIO RADIO – Cargué dans ma chaise
ARCADE FIRE – Rebellion (Lies)
LES COLOCS – Juste une p’tite nuite
SAFIA NOLIN – Valse à l’envers
LES BREASTFEEDES – Viens avec moi
KAYTRANADA – Holy Hole Inna Donut
LES SOEURS BOULAY – Par le chignon du cou
LES COWBOY FRINGUANTS – TÉLÉ
PIERRE LAPOINTE – Deux par deux rassemblés
DAVID GIGUERE & BOOGAT – Le vent nous portera
KLÔ PELGAG – Comme des rames
ALACLAIR ENSEMBLE – Pomme
CHROMEO – Hot Mess
GALAXIE 2011 – Piste 1
DEADMAU5 – Superliminal


auentin » A Montréal, si la scène musicale est aussi bonne que sa poutine elle est également aussi variée que la carte des menus de la Banquise ! Cette scène musicale est une véritable richesse culturelle accessible à tous dans cette ville qui s’habille aux couleurs des saisons.

Chacun de ces morceaux ont marqué et continuent de marquer mon expérience Québécoise. Les découvertes musicales ont ponctué l’abusive longueur de mon hiver Montréalais. La voix de folie de Klô Pelgag, l’univers décalé de Pierre Lapointe, le funk de Chroméo ou encore l’incompréhensibilité des paroles de Radio Radio sont autant de découvertes que j’ai pu faire dans des lieux aussi sympas que le Divan Orange le Lion d’ Or ou le Club Soda.

La scène Québécoise est une véritable mine d’or qui mérite d’être explorée ! « 

Quentin, en PVT au Québec

Retrouvez la carte interactive dans la rubrique « Le son des autres«